Menos Emergências est une trilogie de pièces ou 3 épisodes d’une chronique sur la misère humaine, racontée par la voix de ce qui pourrait être une certaine bourgeoisie flasque et banlieusarde européenne. C’est un texte politique et moralement incorrect ou la pauvreté d’esprit des personnages n’est que le reflet d’une certaine médiocrité entre les relations humaines et la manière dont ils gèrent la violence et la cruauté. C’est une pièce froide, sophistiquée, cependant, barbare et hésitante en même temps qu’elle est un excellent portrait de l’hypocrisie bien élevée et élégante, présente dans les relations humaines. Moins d’Urgences pourrait être un mensonge. Le récit raconté par les acteurs pourrait ne pas être la description d’une action passée, mais la création d’une histoire où les personnages ont le (cruel) plaisir de créer. Il est question d’une équivoque, d’un détournement des faits et d’un appel à la conséquence et au superficiel pour expliquer l’existence. Les personnages qui se trouvent dans cet épisode et qui sont dans un temps indéfini et un territoire aride, laissent prévoir une remise en cause du plan éthique sur la structure de l’ordre civilisationnel qu’ils connaissent. C’est un regard attentif, mais naïf, crédule et simple sur le paysage social et intellectuel, sur les oscillations du bien-être et du pouvoir, dans une réalité inconnue mais dont les sommets touchent notre réalité.

Sur le plan esthétique de la représentation ainsi que dans le langage dramaturgique, il y a une déconstruction du « raisonnable », il y a la recherche d’un imaginaire grotesque et absurde, une invitation à entrer dans l’artifice et le ridicule.

Fiche Technique

Texte Martin Crimp
Traduction Paulo Eduardo Carvalho
Mise en scène Ricardo Neves-Neves

Interprétation Ana Lopes Gomes, Bernardo de Almeida, Bruno Huca/Isac Graça, Catarina Rôlo Salgueiro, Custódia Gallego, Filomena Cautela, José Leite, Márcia Cardoso, Marco Mendonça, Rafael Gomes, Rita Cruz, Sílvia Figueiredo, Tânia Alves, Teresa Coutinho et Vítor Oliveira

Direction musicale Rita Nunes

Orchestre Ana Teófilo (Saxophone), André Pontífice (Violoncello), Bruno Mimoso (Batterie), Eduardo Jordão (Contrebasse), Emília Santos (Trompette), Fernando Soares (Saxophone), Gil Henriques (Violon), Gonçalo Marques (Trompette), Ivo Rodrigues (Trompette), Jaime Jacob (Violon), José Massarrão (Saxophone), Maria Nabeiro (Violoncelle), Mário Amândio (Trombone), Raquel Cravino (Violon), Rita Nunes (Saxophone), Simon Wadworth (Piano), Teresa Coelho (Violon), Vânia Moreira (Violoncelle) et Vanessa Gonçalves (Piano)

Chorale Ana Amaral, Ana Libório, Ana Lopes, Ana Lopes Gomes, Ana Lúcia Magalhães, Ana Paula Almeida, Ana Valente, Ana Valentim, Ana Ribeiro, Anabela Ribeiro, André Albuquerque, Andrea Pereira, Andreia Brito Silva, Anna Leppãnen, Barbara Bruno, Beatriz Baptista, Bernardo Almeida, Bernardo de Almeida, Bernardo Lobo Faria, Bruno Vicente, Carolina Dominguez, Catarina Campos Costa, Catarina Moita, Catarina Rabaça, Célia Jorge, Diana Costa e Silva, Diogo Bach, Diogo Tomás, Duarte Pinho e Melo, Fabíola Lebre, Fernanda Paulo, Filipa Duarte, Francisco Sousa, Gabriella Nemésio , Gonçalo Egito, Henrique calado, Hugo Leitão, Inês Gonçalves, Inês Hudson, Inês Laranjeira, Inês Realista, Isac Graça, Joana Almeida, Joana Barros, Joana Carvalho, Joana de Brito Silva, João Ascenso, João Craveiro, João Manuel de Barros, João Pedro Leal, João Serra Rodrigues, José Leite, José Lobo, José Sotero, Judite Dias, Katrin Kaasa, Lea Managil, Madalena Flores, Marco Mendonça, Margarida Correia, Maria Manuel Pinheiro, Mariana Ferreira, Mariana Fonseca, Mariana Norton, Mariana Pacheco, Mário Abel, Marta Inocentes, Marta Taveira, Martim Guerreiro, Mia Tomé, Miguel Raposo, Nega Jaci, Nídia Roque Nuno Fonseca, Pedro Luzindro, Pedro Marujo, Rafael Barreto, Rita Brütt, Rita Carolina Silva, Rita Rocha, Rita Silva, Romeu Vala, Ruben Saints, Ruben Santos, Roxana Lugojan, Samanta Franco, Sara Gonçalves, Sara Inês Gigante, Silvana Peres, Sílvio Vieira, Soraia Tavares, Stephanie Silva, Tadeu Faustino, Teresa Macedo, Tiago Mendonça, Thomaz Varela et Coro de Jazz do Conservatório de Música do Porto "Jazzsquad"

Direction vocale Sara Belo e Rita Nunes

Dessin de Lumière Elduplo

Opération technique Filipe Pureza
Assistant de production Ana Lopes Gomes

Photographies Alípio Padilha et Raquel Albino 

Designer Pedro Frois Meneses

Vídeo Fresco Produções e Eduardo Breda

Communication et presse Mafalda Simões

M16/60 MIN

Des présentations

Porto Rivoli, Teatro Municipal do Porto (2016)          
Loulé Cine-Teatro Louletano (2015)
Lisboa Teatro da Trindade (2015)
Lisboa Teatro Meridional (2014)

Autres spectacles